?

Log in

No account? Create an account
entries friends calendar profile Introduction - Getting started Previous Previous Next Next
LiveJournal en français / in French
ide_cyan
lj_francais
ide_cyan
quelques révisions
23 opinions ou Partager votre opinion
Comments
diafoirus From: diafoirus Date: le 19 août 2004 14:15 (UTC) (Lien)
"utilisateure" n'est pas un mot français.
Je n'ai rien contre le féminisme, mais dans notre langue il y a des éléments féminins et masculins, et dans notre grammaire, le masculin l'emporte sur le féminin au pluriel. Nous disons donc: un "utilisateur", une "utilisatrice", des" utilisateurs".
Remarque, il est toujours possible de créer une traduction lj_non_sexiste...
Bon courage !
ide_cyan From: ide_cyan Date: le 19 août 2004 23:20 (UTC) (Lien)
Faut-il que je le répète?

66.8% des utilisateures de LiveJournal sont des femmes.

Il est absolument honteux de préconiser l'emploi du masculin dans ces circonstances, et misogyne de respecter les règles de la grammaire plutôt que la dignité des personnes à qui l'on s'adresse parce que celles-ci sont des femmes.

Va lire Céline Labrosse:

- Pour une grammaire non sexiste, 1996, éditions du remue-ménage, Montréal
- Pour une langue française non sexiste, 2002, éditions Les Intouchables, Montréal

La règle du masculin qui l'emporte sur le féminin a été imposée au français par des grammairiens sexistes il y a des siècles de cela. Elle n'a rien de naturel, et prouve, ô ironie, que la langue n'est pas immuable. Si tu n'a rien contre le féminisme, alors informe-toi avant de te reposer sur tes privilèges.
diafoirus From: diafoirus Date: le 20 août 2004 14:25 (UTC) (Lien)
Je sens que nous allons bien nous entendre: je déteste les intégristes :)
Alors, ne répète pas et drape toi dans ta dignité, crée une traduction qui te convient, et demande aux administrateurs de LJ de créer un langue supplémentaire pour ce faire !
Le français n'est certes pas immuable. Si je traduisais des pages en langage de nos rues, tu n'y comprendrais probablement rien. Mais ici il s'agit de faire un travail qui puisse être lu par tous les francophones, du vieux continent, de l'Amérique, de l'Afrique, de l'Asie ( les vietnamiens ont parlé français avant de parler anglais...) et de la Polynésie.
Je n'ajouterai pas que mes privilèges t'emmerdent, parce que ce serait inconvenant...
ide_cyan From: ide_cyan Date: le 20 août 2004 19:29 (UTC) (Lien)
Les Américaines, les Africaines, les Vietnamiennes, et les Polynésiennes, elles aussi méritent toutes un français non-sexiste, alors ton argument ne tient pas. Il ne s'agit pas d'argot régional (quelle insulte, non mais franchement, de minimaliser le féminisme ainsi), c'est un changement global qui est requis.

Tu dis détester les intégristes. Quelle perception as-tu de ton attitude en ce moment? Puisque c'est apparemment pour préserver l'intégrité douteuse du sexisme dans la langue française que tu t'érige contre le changement...
ide_cyan From: ide_cyan Date: le 20 août 2004 19:35 (UTC) (Lien)
Et les Européennes, bien évidemment.
(Deleted comment)
ide_cyan From: ide_cyan Date: le 01 septembre 2004 18:24 (UTC) (Lien)
Mais à l'oral ça ne sert plus à rien, tu proposerais quelle différence de prononciation pour suggérer que ton *utilisateure réunit utilisatrice et utilisateur, un e final à la marseillaise ?

Voir: docteure, auteure, compositeure, etc.

en ce qui concerne le fait que le féminin l'emporte sur le masculin au point de vue grammatical je n'y vois qu'une convention comme tant d'autres, bien pratique d'ailleurs.

Alors, étant donné que la majorité des comptes sur LJ appartiennent à des femmes, et si la supériorité d'un genre sur un autre ne fait pas de différence à tes yeux, autant employer le féminin au sens générique.

Il me semble aussi que nous avons des chats plus urgents à fouetter,

Argument spécieux. Sont où, tes chats qu'il faut fouetter? L'inégalité salariale? Si tu crois qu'il y a des problèmes plus urgent, soit, mais ne vient pas nier l'importance des problèmes auxquels s'adressent les autres, premièrement parce que c'est malhonnête, et deuxièmement parce qu'on risque de faire pareil pour toi.

parce qu'après tout ces conventions si "sexistes" n'ont pas empêché Hélène Cixous et tant d'autres de développer une écriture profondément féminine sans avoir à tordre la langue française

Je te suggère de lire Labrosse. Bersianik. Irigaray. Etc. Et de me trouver ce que pense Cixous de la question, avant de la donner en exemple.
(Deleted comment)
ide_cyan From: ide_cyan Date: le 04 septembre 2004 17:46 (UTC) (Lien)
Pour moi tout ça sent le politiquement correct dont je me méfie énormément

Tiens, moi je me méfie des gens qui se méfient du politiquement correct, parce que leurs idées ont tendance à être hyper-réac.

Et quid des publications dont le lectorat n'est pas défini, on écrit une page sur deux ou un numéro sur deux en choisissant masculin et féminin générique ? Je trouve ça ridicule.

Et moi je trouve ridicule qu'on s'obstine à considérer comme un langue comme un objet sacré méritant plus d'égard que les personnes tout à fait réelles qu'elles lèsent en effaçant leur présence à chaque détour.

C'est un barbarisme de vouloir mettre fin au sexisme?!

La civilisation à l'envers...

Je maintiens que je préfère dépenser mon énergie à protester contre des injustices d'ordre économique et social.

Le problème n'est pas là. Le problème, c'est quand tu mets des bâtons dans les roues des entreprises d'autrui pour défaire les injustices ailleurs que dans ta petite sphère t'intérêt. Les luttes intestines ne favorisent que le maintient de l'oppression. Une grosse injustice n'en efface pas une plus petite. Les deux causent des torts. Il faut rectifier l'ensemble du problème, et non espérer marquer des points en se valorisant vis-à-vis des bouc émissaires les plus faciles, parce qu'en favorisant la division interne, tu te laisses conquérir.
23 opinions ou Partager votre opinion